Pour l’heure nous commençons à sortir les manteaux du placard.

Cet automne très doux a eu un côté déconcertant : le concept « demi-saison » est oublié.

Alors puisqu’on en est là, pourquoi ne pas espérer avec les enfants l’arrivée de la neige au moment de noël, et pas seulement dans nos stations préférées : sur les Grands Boulevards au moment des vitrines de noël,

ou simplement dans le Jardin Public lieu idéal de batailles et de glissades.

Il arrive un moment en fin de saison où l’on a envie de passer à autre chose : sortir le plaid en lainage (il y a ce plaid ivoire acheté chez Ikea … j’ai dans l’idée de le broder à la scandinave !»), allumer la cheminée (quand on a la chance d’en avoir une) … et surtout, je ne sais pas vous, mais moi, je n’ai qu’une hâte : décorer la maison !

Voici deux  idées anglaises, souvenirs de mes années passées dans ce pays de grands enfants sages : accrochés à un fil,  les petits triangles brodés, les Christmas buntings décorés de différents façons et puis les fameuses cartes de noël accrochées par de jolies pinces à linge en bois. Alors pour les triangles, je vais imaginer quelques broderies mais aussi faire participer les enfants pour créer une guirlande à leur façon. 

Si j’ai un peu de temps (…) peindre aussi les pinces à linge et faire de jolies photos pour le blog.

En attendant, je termine des  housses de coussins qui iront très bien dans la cuisine.

Les cartes de noël, c’est un moment à ne pas rater car en Angleterre la tradition veut qu’on envoie ses vœux juste avant noël.  Pour les cartes made in home, il y aurait bien quelques conseils à retenir auprès de nos amies « scrapeuses » qui ont un tel talent.. .

DSCN5078